brunobruno2

 

Non le Disco n’est pas mort! Et heureusement!

Imaginez vous en plein milieu d’une soirée mondaine, face à vous le parterre le plus pompeux qu’il n’est était permis d’avoir. Gros moment de solitude! Imaginez vous tout ce qu’il peut se passer dans votre tête au même moment. Je le résume en un seul mot: L’Impératrice.

DSC_3687fs.jpg

Ces six parisiens plongent au firmament de l’héritage de la space disco française des années 70 et 80. Arrosée à la sauce électro et aux mélodies suaves et décalées. On ne cesse de remuer, de se dandiner, de se trémousser pour finalement finir par “shaker son booty”. 

Tout frétillant de la sortie de leur 3ème EP l’Odyssée, Charles (le leader), Tom (batterie), Martin (guitare), David (basse ) et Hagni (clavier) se payent une envoutante et jazzy voix féminine, Flore (voix/clavier).

Si les sonorités nous rappellent logiquement AIRCerrone ou encore Sébastien Tellier, L’Impératrice peut être fière de posséder une ambiance et un univers bien à eux. Un Disco sensuel, intimiste mais saturé d’hormones en tout genres, s’entrechoquant et obligeant quiconque écoutera leur musique à “shaker son booty au milieu des étoiles ” (au fond à droite après Saturne).

Des titres déjà cultes comme Agitation Tropicales, Odysée ou La Lune, permettent à ce jeune et si prometteur groupe de poursuivre leur performance scénique en acceptant gracieusement un rappel (alors qu’ils ont joué l’ensemble de leur répertoire). Mais on en redemande!

Comment ne pas tomber amoureux de ce groupe venu d’ailleurs (et moi j’aime les gens venus d’ailleurs)? Comment ne pas retrouver le goût d’écouter du Funk, du Disco? En tout cas en patientant le temps d’attendre la sortie (tant attendue) de leur premier album, le plus tôt possible (je croise les doigts)…

 

Bruno

Toutes les photos sont de © bruno CATTY – tous droits réservés

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *